La vengeance est un plat qui se mange froid mais pas pour Sepp Blatter. Réélu président de la Fédération internationale de football (FIFA), il a annoncé son intention de limoger son secrétaire général Michel Zen-Ruffinen, devenu l’un de ses détracteurs les plus acharnés pendant la campagne électorale.

Vendredi, je fous Zen-Ruffinen à la porte, a déclaré Blatter dans le journal suisse Blick. Il a précisé qu’il allait saisir le Comité exécutif de la FIFA d’une demande formelle en ce sens. Vendredi, le Comité exécutif va s’occuper de notre Monsieur Propre. Maintenant, c’est terminé. Les derniers commentaires négatifs de Zen-Ruffinen, après ma réélection, ont fait déborder le vase.