Ils ne sont pas tous d’accord sur le sujet et cela risque bien de prendre du temps avant d’arriver à un consensus. Enfin si jamais consensus il y a. Richard Caborn, ministre anglais des sports, appelle à l’instauration d’un plafond salarial dans le football européen. Il n’y a aucun intérêt à ce que le football anglais gagne 1,4 milliard de livres (2 milliards d’euros) à chaque renégociation des droits TV si la plupart de cet argent part dans les salaires des joueurs, pense Richard Caborn.

Le ministre anglais a plaidé pour un plafond européen, afin que, par exemple, Manchester United soit soumis aux mêmes règles que le FC Barcelone, ce qui peut seulement être fait à un niveau européen. Caborn, s’est également prononcé pour un (meilleur) contrôle des agents et d’autres aspects du jeu, comme le blanchiment d’argent. Ce genre de changement, permis par le traité de Nice, doit faire l’objet d’un accord sur lequel travaillent les ministres des Sports européens. Nous avançons dans la bonne direction, a révélé Caborn.

Dernièrement, le directeur général de l’UEFA Lars-Christer Olsson avait exprimé sa réticence à l’instauration du salary-cap. Le plafond salarial punirait les joueurs ayant réussi à bien négocier leur contrat et récompenserait au contraire les clubs n’ayant pas bien négocié pense Olsson.