La Cour Suprême de justice du Panama a déclaré jeudi l’illégalité de l’élection, il y a trois ans, du comité directeur de la Fédération nationale de football (FEPAFUT) en raison de la participation au scrutin de dix clubs privés assimilés alors à des fédérations locales.

La Cour a annulé plusieurs points d’une résolution de la FEPAFUT permettant aux formations de l’Association nationale professionnelle de football (ANAPROF) de voter lors de cette élection remportée par l’avocat Ariel Alvarado.

Selon la Cour, l’ANAPROF est une ligue professionnelle et a seulement droit à une voix.