Le collectif Flins sans F1 demande l’arrêt immédiat dans les Yvelines du projet de construction d’un circuit de Formule 1, après le rejet en cassation du pourvoi de Pierre Bédier, contraint de quitter la présidence du Conseil général. Pierre Bédier n’étant plus président du conseil général des Yvelines, le circuit de F1 se retrouve privé de son principal promoteur. Nous demandons l’arrêt immédiat de ces +fouilles+ afin de préserver la faune protégée qui s’y trouve ainsi que le caractère cultivable du terrain, disent les opposants au circuit, en référence aux fouilles archéologiques obligatoires préalablement à des travaux de construction.

Le collectif demande également à tous les candidats à la succession de M. Bédier, de se positionner clairement sur ce projet destructeur de l’environnement et au coût démesuré.

La Cour de cassation a rejeté mercredi le pourvoi formé par l’ancien secrétaire d’Etat UMP Pierre Bédier. L’arrêt rend définitive son inéligibilité et le contraint à quitter son mandat de président du Conseil général des Yvelines.