Jackpot pour Nishikori - Sport.fr Pro

Bien que sévèrement battu en finale du dernier US Open par un Martin Cilic en état de grâce (6-3, 6-3, 6-3), Kei Nishikori n’a pas tout perdu. Non content de figurer désormais au 9e rang mondial, le Japonais, premier joueur asiatique à disputer une finale d’un tournoi du Grand Chelem, s’apprête à recevoir, en plus de ses gains dans le tournoi, une prime exceptionnelle d’un montant de 100 millions de yens (environ 735 000 euros) de la part de son sponsor, la marque de vêtement Uniqlo, qu’il partage notamment avec un certain Novak Djokovic, l’une de ses victimes à New York, rapporte Bloomberg.

Le patron de la firme nippone, Tadashi Yanai, qui se trouve être aussi plus grosse fortune du Japon, tiendrait ainsi à gratifier personnellement la nouvelle idole nationale en versant sur ses deniers personnels la moitié de cette somme, sa société la complétant.