L’avenir de Bernard Lapasset, à la fois président de World Rugby et patron de la candidature de Paris aux Jeux olympiques de 2024, devrait prendre un nouveau jour sous peu. Lors d’une réunion à Dublin (Irlande), siège de World Rugby, il va faire connaître ses intentions.

A la tête de la fédération internationale de rugby qu’il préside depuis 2008, Bernard Lapasset devrait se jouer la semaine prochaine lors d’une réunion à Dublin. J’annoncerai ma candidature ou non mardi, a indiqué M. Lapasset lors d’un rendez-vous avec la presse qu’il rencontrait avec sa casquette Paris 2024. En vertu de l’Agenda 2020, paquet de mesures adopté par le Comité international olympique (CIO) pour réglementer notamment les candidatures aux JO, le cumul des mandats semble en effet sinon interdit du moins délicat. Je crois que pour le CIO, c’est mieux que je ne sois plus président de fédération internationale, a poursuivi M. Lapasset. Je vis pour le rugby mais la candidature c’est un beau challenge.

Il confirme ainsi son intention de se consacrer à 100% dans la candidature parisienne pour les Jeux olympiques. Ancien président de la Fédération française de rugby, Bernard Lapasset est devenu président de l’International Rugby Board en 2008, débutant son mandat par une campagne pour l’introduction du rugby à VII aux JO, votée en octobre 2009. S’il décide de ne pas se représenter à la tête de World Rugby, dont l’élection à la présidence est prévue en mai, Bernard Lapasset ne pourrait donc assister, en tant que président, aux épreuves des JO de Rio de rugby à VII.