Le vice-président de la Fédération française de rugby (FFR), Pierre Camou, a hérité mercredi d’une délégation de pouvoir de la part de Bernard Lapasset, désormais président de l’IRB, à qui il succèdera au mois de juillet.

Bernard Lapasset assume depuis le 1er janvier les fonctions de président de l’International board (IRB). Son mandat à la tête de la FFR, qu’il dirige depuis 1991, s’achève le 13 juillet au soir. A cette date, Pierre Camou en deviendra le président par intérim jusqu’au 20 décembre, date de convocation de l’Assemblée générale élective qui procédera à l’élection d’une nouvelle équipe dirigeante autour de lui.

Actuellement vice-président de la FFR, Pierre Camou est par ailleurs le président du Comité territorial Côte Basque-Landes et l’un des deux représentants français au Conseil de l’IRB avec l’ancien président du Comité des six nations, Jacques Laurans.

Avant de quitter son poste, Bernard Lapasset a donné quelques pistes concernant l’utilisation par la FFR des 34 millions d’euros hérités du Groupement d’intérêt public (GIP) en charge de l’organisation de la Coupe du monde 2007. Parmi ces projets, figure la création de quatre pôles du développement du rugby au nord de la Loire et d’un cinquième en Corse.