L’économie NZ attend un rebond
Un total de 95.000 étrangers sont attendus durant les sept semaines de compétition et la Banque centrale de Nouvelle-Zélande estime que cet afflux de touristes apportera 700 millions de dollars néo-zélandais (environ 412 millions d’euros) dans l’économie, provoquant un rebond de croissance de 0,33%. Toujours ça de pris.

Décollage
La Coupe du monde a permis au rugby de franchir une étape décisive, via la télévision. Le nombre de téléspectateurs cumulés est ainsi passé de 230 millions en 1987 à 4,2 milliards en 2007. Selon les projections, l’édition 2011 en Nouvelle-Zélande devrait être un peu plus modeste, en terme de retombées financières, en raison notamment de l’éloignement et du décalage horaire avec l’Europe.