Fraîchement élu à la tête de la Fédération française de rugby (FFR), Bernard Laporte suspend ses activités de consultant pour RMC. Le nouveau président de la FFR met ses activités médiatiques entre parenthèses jusqu’à la fin décembre. Avant, peut-être, de les arrêter. Il participera donc pas aux émissions de dimanche et lundi. Son numéro 2, Serge Simon, ne participera pas non plus aux « Grandes Gueules du Sport », l’émission qu’il anime depuis près de quatre ans. On va ajourner momentanément leurs interventions, confirme François Pesenti, le directeur général de RMC Sports. Nous allons prendre le temps d’évaluer les choses et voir comment adapter l’intérêt des auditeurs aux contraintes et à la nouvelle vie des animateurs, expliquait François Pesenti il y a quelques jours.

Après son élection samedi dernier, Laporte avait déclaré au JDD qu’il ne voulait pas être payé pour son emploi de président : J’arrêterai les activités en conflits d’intérêts avec la Fédération, y compris RMC, si je juge que c’est le cas. Je serai un président bénévole, je ne vivrai pas sur le dos de la FFR. Je ne suis pas à la retraite, je continuerai donc à travailler pour gagner ma vie. Une phrase qui laisse donc planer le mystère sur ses prochaines activités.