L’Autorité de la concurrence autorise le rachat des titres Le Parisien et Aujourd’hui en France par le groupe LVMH (voir La Lettre du Sport n°818). LVMH aurait proposé 50 millions d’euros pour acquérir le quotidien du groupe Amaury (670 millions d’euros de chiffre d’affaires) ainsi que la filiale de distribution Proximy.

Si l’opération donne lieu à quelques chevauchements d’activités sur les marchés de la publication de titres de presse, de l’exploitation de sites internet, de la régie publicitaire et de la vente d’espaces de publicité en ligne non liée aux recherches, ils ne sont pas de nature à porter atteinte à la concurrence sur ces marchés, indique l’Autorité de la concurrence. L’Autorité relève notamment que les profils de lectorat du Parisien et Aujourd’hui en France et de celui des Echos et Investir, également propriétés de LVMH, sont éloignés, ce qui réduit l’intérêt d’une vente couplée entre ces titres. En outre, en matière de vente d’espaces publicitaires, les accords de couplage que la nouvelle entité pourrait mettre en œuvre à l’issue de l’opération entre ses différents titres ne soulèvent pas non plus de problèmes de concurrence, compte tenu notamment de la faible attractivité de telles offres. Les deux titres que sont les Echos et Le Parisien pèseraient pas moins de 335 millions d’euros et représenteraient 10 millions de visiteurs uniques sur le numérique.

En cédant au géant du luxe son quotidien populaire, la famille Amaury veut se concentrer sur son pôle sport (L’Equipe, ASO). Le groupe Amaury a fait le choix d’accélérer ses activités autour d’un métier : le sport, dont le marché est en pleine croissance, indiquait en mai dernier, Philippe Carli, à la tête du pôle médias d’Amaury. Notre chance, c’est qu’avec L’Equipe et Amaury Sport Organisation, nous disposons de deux actifs uniques. ASO est devenu un acteur international, continuait Philippe Carli. Le sport est de plus en plus pratiqué, pour ses valeurs et les bénéfices qu’il procure. Nous sommes présents dans cinq univers sportifs et avons des événements sportifs emblématiques, comme le Tour de France et le Dakar, mais aussi grand public, avec les Mud Day (les courses dans la boue) ou les marathons, ou cyclosportives. Nous souhaitons continuer le développement de ces activités en France et à l’international.