La BBC met fin prématurément à son contrat de diffusion du Championnat du monde de Formule 1 au Royaume-Uni. A contrecœur, la BBC, à la recherche d’économies, a annoncé ce lundi qu’elle ne continuerait pas à couvrir la F1, à l’exception de BBC Radio 5, qui commentera les courses en direct jusqu’en 2021.

La situation financière actuelle de la BBC signifie que des décisions difficiles, dont on ne veut pas, doivent être prises, déclare Barbara Slater, directrice du sport sur la BBC. La BBC fait face à une réduction budgétaire de 150 millions de livres (205 M€) par rapport à cette année. Parmi ces 150 millions d’économie, 35 millions de livres (48 millions d’euros) doivent venir de BBC Sport.

Une grande partie des économies demandées à BBC Sport seront faites par la résiliation de notre contrat de droits télévisuels pour la Formule 1 poursuit Slater. Toute décision de cesser la diffusion d’un sport ou d’un événement sportif en particulier est une grande déception et est prise à contrecœur. Il n’y a pas de solution facile : toutes les options disponibles seront impopulaires auprès du public.

Channel 4 prend le relais

C’est Channel 4 qui diffusera la catégorie reine du sport automobile lors des trois années à venir. Channel 4 diffusera, en clair, dix courses en direct, avec les essais libres et les qualifications, chaque année jusqu’en 2018, ainsi que les temps forts des 21 courses de la saison 2016. La diffusion des Grands Prix ne sera pas interrompue par des pages de publicité, ce qui est une première pour un diffuseur britannique privé. Je suis désolé que la BBC n’ait pas pu respecter son contrat, mais je suis heureux que nous ayons désormais un diffuseur qui peut diffuser les Grands Prix de Formule 1 sans publicité pendant la course, déclare Bernie Ecclestone.

Les autres Grands Prix seront diffusés sur Sky, un canal payant.