Le coprésident de Saint-Etienne (L1) Roland Romeyer a été mis en examen par un juge lyonnais courant juin pour recel d’abus de biens sociaux et blanchiment d’abus de biens sociaux, indique mercredi L’Equipe sur son site internet.

Placé sous contrôle judiciaire, il a dû s’acquitter d’une caution de 400.000 euros pour éviter l’incarcération, précise le quotidien.

Adao Carvalho, chef d’entreprise et administrateur de l’ASSE auquel serait lié Roland Romeyer, a lui été placé en détention provisoire pour son implication présumée dans une fraude aux Assedic et à l’Urssaf dont le préjudice est estimé à au moins 36 millions d’euros.

Une partie des fonds détournés par M. Carvalho auraient été réinjectés dans le club stéphanois après avoir transité sur le compte bancaire de M. Romeyer, selon L’Equipe.