Manchester United accueille un actionnaire de prestige. Le milliardaire américain d’origine hongroise George Soros a acquis une participation dans le club de football anglais, désormais coté à Wall Street. Son fonds Soros Fund Management a acquis 7,85% des actions de MU, soit 1,9% environ de la totalité du club.

Un choix qui peut paraître curieux de la part de l’homme qui avait provoqué une panique sur les marchés au début des années 1990 en attaquant la livre sterling. Les actions acquises par Soros ont moins de valeur que celles détenues par la famille Glazer, propriétaire de Manchester United. Les Glazer conservent en effet le contrôle du club grâce aux actions de classe B qui possèdent dix fois plus de droits de vote que les titres mis en vente.

Introduit à 14 dollars le 10 août dernier, le titre MU flirte aujourd’hui avec les 13 dollars.