Un groupe parlementaire britannique s’inquiète de l’endettement des clubs anglais de football et préconise l’imposition de règles plus drastiques en cas de reprises. Dans un rapport, ils évoquent notamment les graves réserves sur la pratique qui consiste à acheter un club en imputant sur ses comptes la somme nécessaire à la reprise.

Cette technique financière a notamment été utilisée pour la reprise par la famille Glazer de Manchester United et par Tom Hicks et George Gillett de Liverpool. Les dettes de ces clubs qui seraient respectivement de 750 et 350 millions de livres (844 et 394 millions d’euros) suscitent l’immense inquiétude des députés britanniques.

Le rapport préconise également l’adoption de la règle dite du 6+5 qui prévoit l’instauration dans chaque équipe professionnelle d’un quota de joueurs formés localement.