L’Olympique Lyonnais, qui sera coté à partir de vendredi, rentrera en Bourse au prix de 24 euros, dans le haut de la fourchette de 21 à 24,40 euros.

La holding OL Groupe émettra 3.686.993 millions d’actions, pour une valeur de 88 millions d’euros environ. Le prix par action fixé valorise le groupe à 312 millions d’euros.

OL Groupe n’a pas exercé l’option de surallocation, qui lui donne la possibilité d’émettre 500.000 actions supplémentaires, mais elle peut le faire jusqu’au 9 mars.

Plus de 14.000 particuliers ont acheté des actions dans le cadre de l’offre à prix ouvert, et 10% du capital placé en Bourse leur a été attribué (NDLR : l’OL a placé en Bourse 28% de son capital). Dans le cadre du placement global, 139 institutionnels ont acquis des actions. Ces derniers ont souscrit plus de six fois le volume d’actions proposé, a souligné l’OL. Les particuliers en ont demandé quatre fois plus que ce qui était proposé.

Cette opération a été sursouscrite dans des proportions que nous n’imaginions pas (…) parce que la situation sportive était difficile, a déclaré le président de l’OL Jean-Michel Aulas.

Le président de l’OL a souligné que l’offre avait fait un tabac en Angleterre. De source proche du dossier, environ un tiers des investisseurs seraient britanniques.