Malgré les protestations de France Télévisions, de Canal +, de M6 et des éditeurs de programmes de télévision, le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) accepte que TF1 annonce une double programmation lors des journées de Ligue des Champions, à condition que la chaîne ait communiqué à l’avance au Conseil les critères objectifs qui encadreront son choix entre les deux programmes annoncés.

Rappelons (voir La Lettre du Sport n°287) que le premier lot décroché par TF1, donne le droit à la première chaîne de choisir l’affiche qui lui paraît la plus intéressante de chaque journée de Ligue des champions. Bien que les chaînes de télévision doivent communiquer leurs grilles de programmes trois semaines à l’avance en fonction des délais de bouclage des hebdomadaires TV, TF1 n’annonce le jour de la rencontre choisie – le mardi ou le mercredi – qu’en fonction de l’évolution des résultats des clubs français engagés. Impossible donc pour les autres chaînes de prévoir une parade anti-football dans les temps, sauf à s’exposer aux remontrances du CSA en déprogrammant à tout va.