Dans la presse française, comme espagnole, il n’y a pas assez de mots pour décrire l’exploit du FC Barcelone et la déroute du Paris SG, mercredi au Camp Nou (6-1). Revue de presse.

Un énorme «Inqualifiable» barre la Une de L’Equipe. Le quotidien sportif s’inquiète que tout le projet parisien soit désormais menacé par cette humiliation. La conséquence d’un scénario improbable. Vainqueur 4-0 à l’aller, la qualification semblait assurée à la 88eminute, avant que le PSG encaisse trois buts en sept minutes et permette au Barça de réaliser une remontée historique. En pages intérieures, L’Equipe estime que le Paris-Saint-Germain est entré dans l’histoire, mais en écrivant l’une des pages les plus humiliantes de la sienne, au cours d’une soirée qui n’aurait jamais dû lui échapper. Le PSG devient en effet le premier club éliminé d’une Coupe d’Europe après avoir remporté le match aller sur le score de 4-0.

Le Parisien-Aujourd’hui en France évoque un «crash». Le quotidien estime lui aussi que Paris a écrit l’histoire de la Ligue des Champions. Mais à ses dépens. Humilié au Camp Nou, fessé par le Barça (6-1), le PSG pourrait ne pas se remettre de cette élimination honteuse, continue Le Parisien-Aujourd’hui en France qui évoque le pire cauchemar de l’histoire du PSG et un sommet de ridicule. Le PSG s’est sorti tout seul de la Ligue des champions.

Le quotidien régional «Ouest-France» sur son site parle de naufrage, de cauchemar, de honte et d’humiliation. Les «Dernières Nouvelles d’Alsace», également sur leur site, voient presque une faute professionnelle pour le PSG. «La Dépêche du Midi» fait dans le sobre avec un Paris sombre, le Barça triomphe.

La presse étrangère préfère se concentrer sur la remontée fantastique du Barça. Un quotidien catalan, L’Esportiu, titre même en français : « L’impossible ». «Sport» qualifie les joueurs de Barcelone de légendes. Le Paris SG n’oubliera jamais ce qui lui est arrivé le 8 mars 2017! (…) à l’issue d’un match pour l’histoire, de ceux qui ne s’oublient jamais, estime le journal catalan. «Marca», qui imagine Neymard, auteur de trois buts, comme le futur Ballon d’Or, titre sur une apothéose pour une remontada épique. Le Barça signe sa plus merveilleuse prouesse, écrit le «Mundo Deportivo». «As» est à contre-courant. Le quotidien sportif espagnol s’attarde sur l’arbitrage et sur les deux penalties sifflés contre le PSG. Le Barça est entré dans l’histoire, en lettres majuscules, écrit-il. Le sport réserve des moments historiques qui justifient d’attendre toute une vie. La presse généraliste n’est pas moins enthousiaste. Du jamais vu souligne «El Pais», le journal le plus lu d’Espagne, tandis que son rival «El Mundo» écrit Barcelone réussit le miracle de sa vie.

En Italie, on se souvient du quart de finale 2004 lorsque le Deportivo La Corogne avait sorti le Milan AC 4-0 après avoir perdu le match aller 4-1. La «Gazzetta dello Sport» titre sur un jeu de mots avec Barça 6 pazzesco (Barça, tu es fou).

Pour le quotidien anglais «The Mirror», il y a eu un miracle au Camp Nou, comme le Néerlandais «Sportwereld».

Les 7 buts de Barça – PSG en vidéo

Paris outragé, Paris brisé, Paris martyrisé et Paris humilié !