Le Mans est dans une situation critique. En proie à d’énormes difficultés financières, puisqu’il présente un déficit de l’ordre de 7,5 millions d’euros et n’a pas pu verser l’intégralité des salaires de février à l’ensemble de sa soixantaine de salariés, le club manceau pourrait carrément cesser son activité à la fin du mois en cours à en croire le président Henri Legarda, qui adresse une lettre au maire socialiste de la ville, Jean-Claude Boulard : Je considère de ma responsabilité d’attirer votre attention sur l’urgence de la situation puisque la situation de blocage (…) ne permet pas au club de poursuivre son exploitation au-delà du mois de mars 2013. Sans solution rapide, le club sarthois pourrait tout simplement mettre la clé sous la porte dans quelques jours.