Il y aura bien trois montées et trois descentes entre la Ligue 1 et la Ligue 2 et la L2 et le National cette saison. Samedi, la FFF a décidé de reporter sa décision et ne s’est pas engagé sur la saison 2016-2017.

Les dernières déclarations de Frédéric Thiriez laissaient peu de place au doute. Annoncée en grande pompe il y a un mois, alors que personne ne s’y attendait, la nouvelle réforme visant à limiter le nombre de descentes et de montées entre la L1 et la L2 et la L2 et le National est finalement reportée. Samedi, la FFF, réunie en assemblée générale, a décidé de ne pas adopter cette réforme, largement décriée dans les médias.

Si la Fédération française de football n’avait pas le pouvoir de décision concernant les montées et les descentes en L1 et L2, elle avait en revanche son mot à dire quant aux montées et aux descentes entre la L2 et le National. Elle a donc refusé de mettre en place ce système pour la saison prochaine, reportant à un prochaine assemblée générale la décision de mettre en place ce processus pour la 2016-2017.

Un véritable camouflet pour Frédéric Thiriez, qui souhaite via ce système, protéger les investisseurs.