L’histoire de CFoot aura été courte. Six mois seulement après son lancement, la chaîne de la Ligue de football professionnel (LFP) est appelée à disparaître en fin de saison.

Malgré ses 330.000 abonnés, CFoot, qui diffuse neuf matches de Ligue 2 par journée, n’est pas rentable. Le football professionnel veut stopper l’hémorragie. Histoire d’arrêter les frais alors que la chaîne est déficitaire (- 15 millions d’euros). Mais pas seulement. L’arrivée d’Al-Jazeera a changé la donne sur le marché français, moyennant 170 millions d’euros par an pour huit rencontres de Ligue 1 par journée. Du reste la chaîne qatarie n’a pas encore de canal pour proposer ses programmes à ses futurs abonnés…

A l’origine, CFoot avait été conçue comme une arme anti-Canal+. La LFP n’avait pas encore lancé son appel à candidatures pour les droits de retransmission de la Ligue 1 entre 2012 et 2016 et les signaux étaient mauvais. Orange avait annoncé son retrait et Canal+ avait clairement fait comprendre qu’il ne paierait pas plus pour la L1. CFoot, lancée sur la TNT Payante, devait être le moyen de diffuser les matches qui n’auraient pas trouvé preneur.

Avec la disparition de CFoot, les droits de la Ligue 2 vont retourner sur le matches pour les quatre prochaines saisons. Selon L’Equipe, Eurosport, qui diffuse l’affiche du lundi soir, n’a pas levé l’option qu’elle avait pour les deux prochaines saisons (contre 12 millions d’euros annuels).