Le feu qui couvait entre les syndicats Première Ligue et l’UCPF a-t-il été éteint correctement ? L’élection du président de la Ligue de football professionnel (LFP), rôle qui semblait promis à Jean-Pierre Denis, a été reportée, faute d’avoir atteint le quorum.

On remballe et se revoit plus tard. Contre toute attente, l’élection programmée mercredi pour élire un nouveau conseil d’administration et désigner le nouveau président de la Ligue de football professionnel (LFP), n’a pu avoir lieu. L’assemblée générale a été renvoyée au 11 novembre en raison de l’absence de trop nombreux clubs. En outre, les clubs de Ligue 1 ne sont pas parvenus à se mettre d’accord sur leurs huit représentants (à choisir parmi les 14 candidats).

Par la volonté conjuguée de treize clubs et des familles du football, nous n’avons malheureusement pas pu délibérer ensemble des sujets qui importent a tous sur le développement du football et, ce qui est beaucoup plus grave, nous n’avons pas pu faire valoir l’acte démocratique qui est celui d’une assemblée générale élective, a confié Bertrand Desplat, président de l’EA Guingamp et soutien de Jean-Pierre Denis, patron du Crédit Mutuel de Bretagne et du Crédit Mutuel Arka, pour la présidence de la LFP.
Les candidats

Pour le collège des Présidents de Ligue 1 (8 postes à
pourvoir): Nasser al-Khelaïfi (Paris Saint-Germain),
Jean-Michel Aulas (Olympique Lyonnais), Saïd Chabane
(Angers SCO), Olivier Delcourt (Dijon FCO), Bertrand
Desplat (EA Guingamp), Loïc Féry (FC Lorient), Jean-
François Fortin (SM Caen), Laurent Nicollin (Montpellier
Hérault SC), Jean-Pierre Rivère (OGC Nice), René Ruello
(Stade Rennais), Olivier Sadran (Toulouse FC), Michel
Seydoux (LOSC), Jean-Louis Triaud (FC Girondins de
Bordeaux) et Vadim Vasilyev (AS Monaco).

Pour le collège des Présidents de Ligue 2 (2 postes à
pourvoir): Jean-Pierre Caillot (Stade de Reims), Claude
Michy (Clermont Foot), Alain Orsoni (AC Ajaccio).

Pour le collège des indépendants (5 postes à pourvoir):
Nathalie Boy de La Tour et Jean-Pierre Denis, Alain
Guérini, Guillaume Kuperfils et Vincent Labrune.

Pour les représentants désignés ou de droit: Bernard
Caïazzo (Président de Première Ligue), Guy Cotret
(Président de l’UCPF) et Michel Denisot (représentant de
la FFF).

Pour les représentants des familles du football: Philippe
Piat (UNFP), Sylvain Kastendeuch (UNFP), Pierre Repellini
(UNECATEF), Raymond Domenech (UNECATEF), Patrick Razurel
(SNAAF), Olivier Lamarre (SAFE) et Eric Rolland (AMCFP).