Dans l’affaire Football Leaks, Mediapart a révélé les clauses surprenantes du contrat du défenseur brésilien Thiago Silva au Paris SG.

Depuis l’arrivée des dirigeants qataris en 2011, le Paris SG a changé de dimension au niveau financier. Pour construire une équipe capable de remporter la Ligue des champions, le club parisien avait recruté le défenseur Thiago Silva au Milan AC en 2012. Les différentes clauses présentes dans le contrat du défenseur brésilien ont été révélées par Mediapart dans le cadre des Football Leaks. Ainsi, lors de son arrivée, Thiago Silva avait contracté en échange d’un salaire annuel de 8 millions d’euros par an. A ce salaire de base viennent s’ajouter une multitudes de primes : 400.000 euros net s’il est champion de France, 300.000 euros pour une qualification en C1, 250.000 pour un succès en Coupe de France, 1 million en cas de victoire de Ligue des champions ou encore 350.000 euros s’il prend part à plus de 60 % des matchs officiels du PSG. Peuvent également s’ajouter 33.333 euros si le joueur respecte les règles éthiques, c’est-à-dire pas de commentaires négatifs sur le club, disponible pour les supporters, bien se comporter sur le terrain vis-à-vis de ses coéquipiers, des adversaires et des arbitres…

Outre ces différentes primes, Thiago Silva dispose également d’avantages sur le plan personnel. Le PSG s’engage à lui verser une allocation logement de 12.000 euros net et à lui payer ses impôts en Italie, qui s’élèvent à 2,5 millions d’euros. L’international brésilien bénéficie également de huit allers-retours Paris-Rio en classe affaires pour lui et sa famille et in fine de cinq places VIP Club Étoile lors de chaque match au Parc des Princes. Sous contrat jusqu’en 2018 avec le PSG, le défenseur brésilien discute actuellement d’une prolongation de contrat avec le club parisien.