Malgré les appels de la fédération allemande, l’UEFA a confirmé vendredi que Michel Platini conservait ses fonctions de président dans que son appel devant le Tribunal arbitral du sport n’était pas jugé. Le TAS doit rendre sa décision avant le coup d’envoi de l’Euro 2016, en juin prochain.

Rappelons que Michel Platini a été condamné en appel à six ans d’interdiction de toute fonction dans le football par la FIFA. Condamnation qu’il tente de faire casser par le TAS, seule instance indépendante à ses yeux. Ironie du sort, c’est aujourd’hui son ex bras droit à l’UEFA, Gianni Infantino qui préside la FIFA. Mais il ne peut plus lui être d’aucune aide dans ce dossier.