Après la qualification incroyable des Bleus pour le Mondial contre l’Ukraine en novembre dernier, la presse attendait un début de confirmation avec la venue des Pays-Bas au Stade-de-France. Personne ne donne encore la France favorite, mais la victoire (2-0) a donné des idées.

Il se passe quelque chose, titre l’Equipe au lendemain du succès de l’équipe de France contre les Pays-Bas (2-0). La photo explicite montre le leader technique Paul Pogba et l’inépuisable Blaise Matuidi célébrer face au public le break du Parisien juste avant la pause. Des buts spectaculaires, selon le quotidien qui rappelle que le finaliste de la Coupe du Monde 2010 était invaincu depuis dix-sept matches. Les résultats en dent de scie des Tricolores ces dernières années incitent à la prudence mais la victoire est appréciée à sa juste valeur : Ce n’est probablement pas de cette manière que l’on devient champion du monde, mais c’est ainsi que l’on entretient un élan un entretien sportif et populaire, et que l’on suggère que les choses changent. Le Parisien alloue une partie de sa Une à ces Bleus très séduisants.

La Charente Libre a tout simplement vu une balade hollandaise, pointant du doigt un adversaire fantomatique pendant plus d’une heure après une bonne entame de match : Face à une faible opposition, les Bleus se sont mis en confiance à moins de cent jours du Mondial, rajoute la parution en chapeau. A l’intérieur de L’Equipe, Karim Benzema occupe une place de choix. Très en vu au Real Madrid où son trio avec Gareth Bale et Cristiano Ronaldo fait des étincelles, le Français est devenu le symbole d’une équipe métamorphosée par l’envie et l’efficacité : Séduisant et réaliste (…), il s’est montré sans pitié et opportuniste, écrit Damien Degorre qui va même jusqu’à le comparer avec l’illustre attaquant de l’Olympique de Marseille Jean-Pierre Papin sur son but. La concurrence avec Olivier Giroud a duré le temps d’un été maussade et d’un début d’automne, rajoute-t-il. L’attaquant d’Arsenal qui subit en ce moment les foudres des tabloïds anglais autour de ses aventures extraconjugales, est unanimement reconnu comme l’un des grands perdants.

L’autre star de la soirée est évidemment Blaise Matudi. Auteur d’une passe décisive et d’une but zlatanesque selon l’Equipe, le Parisien est à l’image de ses nouveaux Bleus motivés comme l’écrit le Courrier Picard. Eux aussi sont nouveaux : Antoine Griezmann et Lucas Digne ont reçu les petits conseils des médias pour être un peu moins timides. Le Journal de Saône et Loire titre sur le joueur de la Real Sociedad : Griezmann marque des points, peut-on lire. Globalement, l’équipe de France a surtout rassuré les observateurs sur ses capacités à bousculer la hiérarchie mondiale. Comme le titre Nice-Matin, les joueurs de Didier Dechamps sont sur la bonne voie.

Joseph Ruiz