L’International Board (IFAB), garant des lois du jeu dans le football, se penchera sur les questions de la technologie sur la ligne de but et de l’interdiction de l’affichage de messages politiques, religieux ou personnels, le 3 mars à Manchester.

L’IFAB examinera une proposition d’amendement soumise par la FIFA qui prévoit d’interdire aux joueurs l’affichage de messages politiques, religieux ou personnels sur leur équipement et d’autoriser de fait la Commission de Discipline de la FIFA à sanctionner toute violation de cette disposition.

L’instance dirigeante du football mondial propose également qu’un carton jaune soit distribué à tout joueur se voilant le visage avec un masque après avoir inscrit un but.

La technologie sur la ligne de but, où trois projets sont à l’étude, ainsi que les sanctions imputables à tout joueur donnant un coup de coude intentionnel à un adversaire font partie des points soumis pour discussion et décision. L’IFAB abordera également les questions de l’utilisation de la vidéo et d’écrans de contrôle au bord du terrain.

Le Conseil fédéral de la Fédération française de football (FFF) avait approuvé le 29 septembre le principe d’une nouvelle proposition à l’IFAB pour s’assurer du franchissement par le ballon de la ligne de but grâce à l’aide de la vidéo.