Le directeur technique national (DTN), Gérard Houllier, a estimé que les propos tenus par Karim Benzema sur sa dernière prestation en équipe de France étaient une connerie mais qu’il fallait être indulgent, jeudi lors d’un point-presse à Paris.

Je fais la même analyse que Raymond (Domenech): il n’avait pas à le faire ni à le dire, a dit le DTN. Mais il avait été tellement mauvais ce jour-là que j’étais rassuré qu’il ne soit pas à fond (sourire). Tout comme on peut faire des erreurs sur le terrain, on peut dire des conneries. Mais il n’a pas 22 ans, il faut être indulgent.

Benzema avait déclaré dimanche sur TF1 ne pas avoir tout donné lors de son entrée en jeu en fin de match contre la Roumanie (1-1), le 5 septembre au Stade de France.

Domenech a commenté pour sa part jeudi: On peut le penser, un petit peu, mais on n’a pas le droit de le dire, ce n’est pas acceptable, mais je suis optimiste, je retiens la fin de l’interview de Karim où il dit qu’il a compris, qu’il va se reconcentrer.