La finale de la Coupe du monde entre l’Espagne et les Pays-Bas a été regardée dimanche soir sur TF1 par 14,1 millions de téléspectateurs, soit une part d’audience de 63%, selon les chiffres Médiamétrie. Il s’agit d’un record historique d’audience pour un match de football sans une équipe française depuis la création de Médiamétrie en 1989, souligne la chaîne, ajoutant qu’il s’agit de la 3e meilleure audience de l’année pour la chaîne.

La remise du trophée a pour sa part été suivi par 10,2 millions de téléspectateurs, réalisant la 7e meilleure audience de l’année pour TF1.

En moyenne sur l’ensemble de la compétition, TF1 a rassemblé 7,1 millions de téléspectateurs, soit 40% de part d’audience, pour 27 matches. La chaîne a réalisé la meilleure audience de l’année lors de France-Mexique le 17 juin avec 15,2 millions de téléspectateurs.

Selon un bilan réalisé par le cabinet Yacast, le chiffre d’affaires généré par les écrans publicitaires entourant les différents matches se monte à 75,7 millions d’euros bruts (avant négociations commerciales) pour 1.876 spots. La retransmission de 27 matches aurait rapporté à TF1 68,5 millions d’euros bruts, les 29 matches diffusés par France Télévisions en rapportant 7,2 millions.

En Espagne, près de 14 millions de téléspectateurs ont suivi la victoire de la Roja, soit une part d’audience de 82,9% ! Le match a été suivi en moyenne par 13,93 millions de personnes (sur 47 millions d’habitants) sur les trois chaînes le diffusant, la chaîne privée Telecinco (77,2% de part d’audience), et les chaînes payantes Canal+ (3%) et Canal+ Liga (2,7%).

Il ne s’agit toutefois pas d’un record d’audience. La demi-finale opposant l’Espagne à l’Allemagne (1-0) avait enregistré un total de 14 millions de téléspectateurs, devenant le match le plus regardé du Mondial 2010. Le match le plus vu de l’histoire de la sélection espagnole reste la finale de l’Euro 2008 (14,4 millions de téléspectateurs), remportée par l’Espagne contre l’Allemagne (1-0).

Mais la prolongation de la finale dimanche soir, qui a vu la victoire de l’Espagne grâce à un but d’Andrés Iniesta, a été l’émission la plus suivie de l’histoire de la télévision espagnole, selon l’institut Barlovento Comunicacion. 15,6 millions de téléspectateurs ont regardé la prolongation, soit 85,9% de part d’audience.