Le Bayern Munich, auteur du doublé Coupe/Championnat d’Allemagne en 2010, va générer un chiffre d’affaires dépassant pour la première fois les 300 millions d’euros, a indiqué son président Karl-Heinz Rummenigge dans la presse mardi.

Nous partons sur la base d’un chiffre d’affaires dépassant pour la première fois les 300 millions d’euros. Avec les résultats consolidés de l’Allianz-Arena (le stade du Bayern, NDLR), cela devrait s’établir autour des 350 millions, a indiqué Rummenigge au magazine Focus-Money.

Lors de l’exercice 2009-10, le Bayern a remporté le titre de champion d’Allemagne et la Coupe d’Allemagne. Il a également disputé, et perdu, la finale de la très lucrative Ligue des champions contre l’Inter Milan (0-2).

En 2006-07, le géant bavarois avait généré un chiffre d’affaires de 286,6 millions d’euros, son record jusque-là.

Le Bayern qui n’a strictement rien dépensé sur le marché des transferts cet été, va réaliser des bénéfices pour la seizième année consécutive, s’est félicité Rummenigge.

Honnêtement, la crise, nous ne connaissons pas, a insisté le dirigeant bavarois qui a, une nouvelle fois, espéré que les droits TV reçus par la Ligue allemande et les clubs de Bundesliga vont fortement augmenter à l’échéance de l’actuel contrat dans deux ans.

Je suis persuadé qu’on peut recevoir 50% de plus que ce qu’on reçoit actuellement, a-t-il estimé.