Nouveau venu en Ligue des champions, le FC Bâle passe sous contrôle de la firme pharmaceutique, Roche.

Promesse tenue. Comme elle l’avait annoncé en septembre 1999, UBS a mis fin à son engagement en tant qu’actionnaire principal du FC Bâle. La banque, qui a investi 10,22 millions d’euros lors des trois dernières années, cède ses parts au groupe Roche.

Le club suisse (dont le budget est estimé à 17,04 millions d’euros avec une masse salariale de 8,18 millions d’euros) a remporté le championnat et la coupe de Suisse.