Adidas, l’équipementier allemand partenaire de la Coupe du monde, espère vendre 14 millions d’exemplaires du ballon officiel de la Coupe du Monde au Brésil. Ce qui représenterait un million de plus que lors de la précédente édition. A 130 euros l’unité, le montant des ventes impressionne. Une bonne partie de cet objectif a déjà été atteint, précise un porte-parole de l’équipementier, sans donner de détails.

Adidas prévoit en outre d’écouler plus de 8 millions de répliques des maillots des neuf équipes qu’il sponsorise dans le cadre de la compétition, soit plus qu’il n’en a jamais vendu dans son histoire dans le cadre d’un Mondial. A lui seul, le maillot de l’équipe d’Allemagne devrait contribuer à ce résultat à hauteur de plus de deux millions d’unités, tandis que ceux de l’Argentine, du Mexique et de la Colombie devraient chacun atteindre plus d’un million. Nous allons définitivement atteindre notre objectif de deux milliards d’euros de ventes dans la catégorie du football en 2014, a déclaré Herbert Hainer, le président d’Adidas, confirmant l’objectif déjà énoncé l’an passé.