Le directeur technique national (DTN) Kévinn Rabaud, à l’origine des excellents résultats de la boxe française aux Jeux olympiques de Rio, va quitter ses fonctions à la fin de son mandat.

Rabaud était en poste depuis février 2013 et devait donc solliciter un éventuel renouvellement de sa mission avant l’année prochaine. Il ne le fera pas, pour se consacrer à des projets personnels. Après le traumatisme des JO de Londres 2012 (0 médaille, ndlr), Kévinn Rabaud a pleinement accompli les missions qui étaient les siennes au sein de la Fédération française de boxe, souligne la FFB. Son président André Martin ajoute regretter ce départ.

La boxe française a brillé lors des derniers JO, avec six médailles (deux en or, deux en argent et deux en bronze), et notamment le titre de Tony Yoka dans la catégorie reine des super-lourds.