Directeur technique national depuis 2005, Patrice Dominguez a été licencié par la Fédération française de tennis (FFT). Après son élection, en février, le président de la FFT, Jean Gachassin, avait pourtant confirmé Patrice Dominguez, proche de l’ancien président Christian Bîmes, à son poste. C’était difficile de travailler avec Patrice Dominguez, dit aujourd’hui le président de la FFT.

Moins de cinq mois plus tard après l’avoir confirmé dans ses fonctions, c’était en avril, Jean Gachassin se trouve donc désavoué par le bureau fédéral de la FFT qui a décidé de licencier Patrice Dominguez, en poste depuis 2005. Le bureau fédéral, réuni ce jour au siège de la FFT, a décidé, à l’unanimité moins une voix, de démettre Patrice Dominguez de ses fonctions de directeur technique national, indique simplement la Fédération française de tennis.

Dominguez paye, selon des sources internes à la Fédération, une incompatibilité de caractère avec certains dirigeants de la FFT, sa proximité avec l’ancien président Christian Bîmes et son omniprésence médiatique. Dès mercredi, l’Association des DTN s’était émue de la perspective d’une éviction de Dominguez que son président Philippe Bana a qualifiée d’opération politique et de déstabilisation.

C’était difficile de travailler avec Patrice Dominguez, avance Jean Gachassin en guise d’explication. Il y a eu des problèmes avec d’autres responsables, ça dure depuis des mois, souligne encore le président élu le 8 février dernier. La plupart des dirigeants, dont moi-même, ont considéré que, dans la nouvelle organisation, Patrice Dominguez n’était pas l’homme idéal. Sur 17 présents au bureau fédéral, 16 ont voté pour son licenciement.

J’ai essayé de fédérer et de réconcilier les positions mais je n’y suis pas arrivé, indique également l’ancien international du XV de France. Il a fait du bon boulot aussi mais du moment qu’il n’y a pas d’accord, j’ai été obligé de soumettre la question de son licenciement au bureau fédéral. Il évoque aussi le poids des anciens joueurs. Les anciens comme Noah ou les capitaines de Coupe Davis et de Fed Cup (Guy Forget et Nicolas Escudé) n’étaient pas favorables au maintien de Patrice Dominguez, a-t-il déclaré.

Le nom du nouveau DTN n’a pas encore été divulgué. Le président Jean Gachassin va très rapidement se rapprocher de la secrétaire d’Etat aux Sports, Madame Rama Yade, afin que la nomination d’un nouveau DTN soit prononcée dans les meilleurs délais, précise la FFT. Patrice Hagelauer, l’ancien entraîneur de Yannick Noah, tiendrait la corde pour succéder à Dominguez. Son nom a été évoqué, oui, concéde Gachassin, mais il y en a d’autres, comme celui de Jean-Claude Massias qui était DTN du tennis de 1996 à 2005.