Les autorités sportives sud-africaines ont suspendu vendredi les activités de la Fédération sud-africaine d’athlétisme (ASA) en raison de sa mauvaise gestion de l’affaire Caster Semenya. La suspension se base sur le fait que l’ASA, via ses dirigeants, a commis des fautes et des délits dans l’affaire Caster Semenya, explique la Confédération des sports et comité olympique (Sascoc).

Cette décision intervient au lendemain de la suspension du président de la fédération d’athlétisme, Leonard Chuene.