Bernard Chevallier est, et reste, le président de la Fédération Française de Ski (FFS). Lors de l’assemblée générale, à Briançon, de la FFS, Bernard Chevalier a annoncé qu’il conservait ses fonctions jusqu’en 2002, malgré une opposition croissante.

Les opposants représentaient 58 % des votants à Toulouse, contre 71 % à Briançon. Une motion de défiance a en effet recueilli 588 oui sur 923 votants. 334 délégués ont voté non, et on compte un bulletin blanc. Mais comme lors du dernier congrès, la majorité des deux-tiers n’a pas pu être atteinte par les opposants du président.