Les organisateurs du Grand Prix d’Abou Dhabi de Formule 1, qui doit se dérouler à la fin de la saison 2009, ont dévoilé vendredi, en marge du Grand Prix de Chine de Formule 1 à Shanghai, les plans de leur futur circuit et promis un événement grandiose.

Le promoteur de l’épreuve, le Français Philippe Gurdjian, a dévoilé les plans d’une piste qui sera elle aussi située en bord de mer, sur la Yas Marina. Cette course sera un nouveau concurrent pour le prestigieux Grand Prix de Monaco. Cette année, Valence, qui a accueilli le Grand Prix d’Europe fin août, s’est aussi essayé à un circuit sur le port. Les installations étaient belles, autour des bases de la Coupe de l’America à la voile, mais la course a été d’un profond ennui.

Philippe Gurdjian a précisé que le circuit, long de 5,55 kilomètres, sera donc lui aussi situé sur le port, qu’un hôtel passera au-dessus de la piste et une zone de dégagement sera située sous une tribune. La voie de sortie des stands sera inédite : les voitures passeront sous la piste avant de regagner le circuit. Il s’agira par ailleurs d’un circuit permanent mais la course ne se déroulera pas de nuit, du moins dans un premier temps.

Philippe Gurdjian a souhaité un circuit qui évoque l’atmosphère de la région. Avec un sourire mystérieux, il a conclu en affirmant qu’une dernière surprise serait dévoilée prochainement.

Le Grand Prix d’Abou Dhabi sera la dernière épreuve de la saison 2009, mi-novembre, mais pour l’instant le circuit est toujours en construction.