La firme japonaise Fuji Heavy Industries, constructeur des automobiles Subaru, a annoncé mardi qu’elle allait se retirer du Championnat du monde des rallyes en raison de la crise financière. Suzuki avait déjà annoncé il y a deux jours sa décision de suspendre sa participation en WRC. Et en Formule 1 c’est un autre constructeur japonais, Honda, qui a annoncé son retrait. Le sport auto va mal… très mal.

L’environnement économique s’est rapidement détérioré et pour protéger la marque Subaru nous sommes contraints de prendre cette décision, a déclaré le président de Fuji Heavy, Ikuo Mori, lors d’une conférence de presse.

Subaru a terminé à la troisième place du Championnat des constructeurs 2008 derrière Citroën et Ford. Mais le premier pilote de la marque, le Norvégien Petter Solberg, champion du monde avec Subaru en 2003, n’a pris que la sixième place cette année.

Cette décision intervient deux jours après que l’autre constructeur japonais Suzuki a annoncé suspendre sa participation au Championnat du monde des rallyes en raison de la conjoncture économique.

L’autre grand constructeur nippon Honda s’est de son côté retiré de la Formule 1, également en raison du contexte financier. Sans oublier les déboires du GP de France, exclu du calendrier 2009 faute de financement et dont la pérénnité est loin d’être garantie. Aucun circuit n’est pour l’heure en mesure de recevoir l’édition… 2010 !

Le sport auto va mal… très mal.