Vivendi Universal et Bertelsmann ont renoncé à racheter le groupe ISL, le leader mondial du marketing sportif, exploitant notamment les droits des Coupes du Monde de football 2002 et 2006.

Le tribunal de Zoug en Suisse a déclaré ISL en faillite après que Vivendi Universal et Bertelsmann aient renoncé à la reprise du groupe jugeant le prix trop élevé. Selon le Figaro, Vivendi aurait dû débourser 5 MdF pour reprendre ISL qui devrait enregistrer pour l’année 2000 des pertes de 677 MF !

ISL détient les droits TV pour l’Asie, l’Afrique et l’Océanie des Coupes du monde 2002 et 2006 de football, mais également les droits pour dix ans des neuf tournois de tennis Masters Series, des sports mécaniques américains, des droits du football chinois, de plusieurs grands clubs sud-américains ainsi que de la Coupe d’Afrique des nations de football. Au total, ISL a déboursé 3,28 MdF pour l’acquisition de ces différents droits.

La bonne opération pourrait être réalisée par Léo Kirch. Le magnat allemand (déjà détenteur des droits pour l’Europe et les Etats-Unis) devrait reprendre les droits TV des Coupes du monde 2002 et 2006 pour le reste du monde. Kirch dispose en effet d’un droit de préemption pendant trente jours. La transaction se ferait au même prix qu’il y a trois ans (5 MdF). Pour sa part, la Fédération internationale de football (FIFA) récupérera les droits de marketing. Néanmoins, la faillite d’ISL devrait lui coûter 170 MF.