Un pilote déclassé pour ne pas avoir respecté un point de règlement en Superstock a obtenu gain de cause devant le Tribunal arbitral du sport (TAS) pour un vice de forme.

Le TAS, réuni en audience à Lausanne (Suisse) le 19 février 2007, pour juger l’appel introduit par MV Agusta Motors et le pilote italien Luca Scassa contre la décision des commissaires de la Fédération internationale de motocyclisme (FIM) qui l’avait disqualifié pour non respect d’une règle concernant les équipements additionnels (en l’occurrence un capteur de données à l’intérieur du carénage), a annulé cette décision.

Scassa avait remporté la course de la Coupe FIM Superstock (la 4e division de la vitesse moto) à Imola le 1er octobre 2006. Il a ensuite été disqualifié par la direction de course pour non-respect de l’art. 2.7.11 des règlements, suite au rapport du directeur technique FIM. La décision avait été confirmée en appel par les commissaires FIM.

Le TAS, qui a rendu son jugement mardi, a annulé cette décision. Luca Scassa doit donc être réintégré à sa place de vainqueur de la course d’Imola et à la 3e place (avec 143 pts) du classement final du Championnat 2006 remporté par Alessandro Polita (173 points), devant Claudio Corti (153).