Si Bordeaux-Bègle doit effectivement investir le stade Chaban-Delmas comme résident avec le départ des Girondins de Bordeaux pour la nouvelle enceinte de Bordeaux-Lac, il ne sera pas tout de suite adapté aux besoins du club du Top 14. Une jauge diminuée par exemple. Chaban devrait passer à environ 20.000 places (32.000 environ aujourd’hui), pour s’approcher de la jauge moyenne pour les matchs de rugby, imagine la mairie de Bordeaux. Le club aimerait une capacité plus importante de 25.000 places, étant entendu que pour les grosses affiches de la saison, l’UBB jouera dans le nouveau stade de 43.000 places.

Autre point à éclaircir : le devenir des espaces de réception du stade Chaban-Delmas. L’UBB a besoin de 2.000 mètres carrés pour recevoir ses partenaires après les matchs, mais certains de ces espaces sont potentiellement situés dans des zones du parc Lescure qui seront peut-être transformées ou cédées par la Ville dans le cadre de la reconfiguration du site.

Côté calendrier, Alain Juppé, maire de Bordeaux et président de la Communauté urbaine, estime que les travaux d’adaptation de Chaban-Delmas à l’UBB ne pourront pas avoir lieu avant 2017. Le stade ne serait donc pas dans sa nouvelle version avant 2018.