L’ex-talonneur du Stade Français Mathieu Blin a été élu lundi à la présidence de Provale, le syndicat français des joueurs de rugby professionnel, et succède à Sylvain Deroeux, président depuis 2006.

Mathieu Blin, 33 ans, a pris sa retraite sportive en fin de saison dernière après avoir notamment remporté le championnat de France en 2003, 2004 et 2007. Il est membre de Provale depuis huit ans et siège au Comité directeur depuis plusieurs années.

On me l’a demandé. Quand tes pairs et tes frères d’armes actent cette demande, tu te mets évidemment à y réfléchir. Il y a un legs formidable à protéger et à faire perdurer, a déclaré Mathieu Blin lors d’une conférence de presse.

Le Comité directeur a été renouvelé lundi par l’Assemblée générale de Provale, qui revendique 700 adhérents sur les quelque 1.100 joueurs de Top 14 et de Pro D2, pour un budget d’environ 800.000 euros dont environ 500.000 euros provenant de subventions, le reste étant pourvu par les cotisations des adhérents et divers partenariats.

Parmi ses chantiers prioritaires, Mathieu Blin a cité la santé du joueur, avec notamment la mise en place du dossier médical informatisé, la formation, la problématique de leur reconversion dans la vie professionnelle à l’issue de leur carrière sportive mais aussi le rapprochement avec les joueurs de Fédérale 1 (équivalent de la 3e division).

Provale a occupé dix ans de ma vie. Mon engagement prend fin car je crois qu’il est temps de laisser la place à quelqu’un qui est plus frais dans l’arrêt de sa carrière et qui va être peut-être plus en phase avec les joueurs d’aujourd’hui, a de son côté déclaré Sylvain Deroeux, interrogé sur les causes de son départ.