La Fédération néo-zélandaise de rugby (NZRU) annonce un déficit de cinq millions d’euros, dont les deux-tiers sont imputables aux frais d’organisation de la Coupe du monde. L’an dernier, la NZRU avait annoncé un déficit de huit millions d’euros.