L’invitation lancée à quatre joueurs d’Agen (Pro D2 de rugby), dont l’arrière international Pepito Elhorga, à chercher rapidement un nouveau club, répond à un réajustement budgétaire de près d’un demi-million d’euros, a indiqué samedi le président du club Alain Tingaud.

Un manque à gagner au niveau du nombre d’abonnés, de l’occupation des loges, et la quête encore en cours d’un sponsor (pour le dos du) maillot ont forcé cette mesure, qui voit le budget du SUA, initialement annoncé à 8,13 M EUR, être réajusté à 7,7 M EUR, a précisé le dirigeant.

Agen n’est ni en crise financière ni sportive, a insisté M. Tingaud.

Outre Elhorga, le 3e international canadien Colin Yukes, le 2e ligne Nicolas Lafitte et le 3e ligne Peyo Som, ont été invités à se trouver un nouveau club, conséquence de considérations mi-financières (leurs salaires et contrats) et mi-sportives, à des postes pouvant aussi être occupés par des jeunes.

Les autres joueurs du SUA, lors d’une réunion vendredi, ont proposé de revoir à la baisse leurs propres conditions salariales pour pouvoir garder leur quatre coéquipiers, une solution qui aurait toutefois peu de chances d’être privilégiée.

L’entraineur Henry Broncan s’est en outre dit résolu à fonder sur les jeunes la reconstruction du SUA de demain. Contre Limoges (62-0) samedi pour la 4e journée, il a confié le capitanat au 3e ligne Jean Monribot, 20 ans, et titularisé à l’arrière Sofiane Guitoune, 18 ans. Tous deux ont marqué un essai.

Lafitte, l’un des quatre invités au départ, titularisé samedi et auteur d’un essai, a dit espérer encore une issue favorable et son maintien au club: Tant que je porte le maillot, dans ma tête je suis toujours agenais, a-t-il commenté.