L’Allemand Tony Martin, leader de Paris-Nice après son succès vendredi dans le contre-la-montre d’Aix-en-Provence, a regretté l’absence de médias de son pays pour couvrir la course. Je suis triste de voir ça mais je connais la situation. En Allemagne, le cyclisme est malheureusement synonyme de dopage, a déclaré Martin.

Les supporters et les médias ne nous font pas confiance. A nous de nous battre, de montrer que ce sport est propre. Moi, je ne peux pas faire davantage que passer les contrôles, a ajouté le coureur allemand.

Tony Martin, qui est âgé de 25 ans, est suivi au classement général par l’un de ses compatriotes, Andreas Klöden (35 ans).

Tous deux vivent, tout comme Jan Ullrich, seul vainqueur allemand du Tour de France (en 1997), en Suisse, près du lac de Constance, à quelques kilomètres de la frontière allemande.