Jacky Bettenfeld, vice-président de la Fédération française de handball (FFHB), et favori à la succession du président Joël Delplanque, lequel ne se représentera pas à l’issue de son troisième mandat, l’année prochaine. Mais l’avocat lorrain a annoncé mardi qu’il retirait sa candidature à l’élection programmée en octobre 2020, pour « des raisons personnelles et professionnelles ».

Jacky Bettenfeld conservera son poste actuel jusqu’à la fin de l’olympiade.

Sa mise en retrait va sans doute aiguiser de nombreuses ambitions alors que les élections fédérales sont prévues en octobre 2020.