La Fondation du Football a vendu une centaine de lots inédits pour sa première vente aux enchères, sous le marteau de Maître Pierre Cornette de Saint-Cyr et Jean-Pierre Paoli. Cette vente aux enchères a rassemblé 150 enchérisseurs en salle et plus de 200 acheteurs sur la plateforme dédiée, qui ont pu suivre la vente. 39 des lots ont été remportés par des internautes.

Le maillot lillois du milieu belge Eden Hazard a été adjugé à 2.000 euros, le plus cher de la vente parmi les maillots proposés. C’est Michel Moulin, le patron du journal Le 10 Sport, qui l’a acquis, ainsi que deux autres maillots floqués du N.10, celui du Parisien Nene (1.000 euros) et du Montpelliérain Younès Belhanda (500 euros).

Un déjeuner avec le président de l’Olympique Lyonnais Jean-Michel Aulas a trouvé preneur contre 850 euros. En-dessous des 1.100 euros déboursés par un acheteur sur Internet pour avoir droit à une visite privée du musée personnel du président de Montpellier Louis Nicollin. Un supporter d’Evian-Thonon-Gaillard a de son côté acheté le droit de donner le coup d’envoi fictif d’un match amical de l’équipe de France en 2012-2013 au Stade de France contre 2.900 euros.

Cette vente avait pour objectif de dégager des fonds pour financer les projets de la Fondation du Football.