Le président du FC Nantes, Waldemar Kita, prépare un plan de licenciement visant 23 salariés administratifs, qui devrait leur être présenté le 20 décembre.

Il s’agit d’une initiative stupéfiante et lamentable, dénonce le SNAAF, le Syndicat national des administratifs et assimilés du football. Le nouveau propriétaire du FC Nantes vient d’engager nombre de nouveaux collaborateurs, et à des salaires très élevés, alors même qu’il s’était publiquement exprimé sur la qualité du personnel présent au club, a estimé Hervé Gorce, président du syndicat et également secrétaire général adjoint de la Ligue de football professionnel (LFP).

Ce plan concerne le tiers du personnel administratif des Canaris et devrait leur être dévoilé lors d’un comité d’entreprise. Le SNAAF demande aux élus nantais d’agir auprès du président Kita pour que celui-ci annule un projet inique et totalement injustifié. Cette décision interviendrait, alors que le club vient de recruter Christian Larièpe et Pascal Praud, respectivement en charge du recrutement et du marketing.