Elle n’a pas encore de nom, mais la franchise de soccer que David Beckham a acheté pour l’implanter à Miami devrait disposer de l’un des plus beaux stades de la MLS à en juger par les premiers rendus du projet.

Le projet du stade qui devra accueillir les rencontres à domicile de la franchise floridienne prévoit une enceinte de 35.000 places, adossée à un hôtel et édifiée sur la baie de Biscane avec un port de plaisance à ses pieds. J’ai demandé à mon équipe de développer des idées pour le stade afin qu’il incorpore le meilleur de Miami. Même si nous n’en sommes qu’au début du processus de création de notre équipe, je crois que nous avons pensé quelque chose dont Miami peut être fier et qui résonnera dans le monde entier, explique David Beckham. Le coût des travaux est estimé à 220 millions de dollars (144 millions d’euros).

Beckham n’est pas le seul à s’investir dans le projet. L’ancien joueur de football est associé à Simon Fuller, le producteur de musique qui a lancé la carrière des Spice Girls de sa femme Victoria, et le Bolivien Marcelo Claure, le fondateur du groupe de télécommunications Brightstar. Ils vont devoir convaincre les autorités municipales. Situé en plein porte de Miami, le projet, aurait déjà ses opposants, notamment du croisiériste Royal Caribbean. Si la municipalité de Miami donne son aval, le stade pourrait être prêt pour 2018. En attendant, la nouvelle franchise évoluerait à partir de 2017 dans le stade de base-ball des Merlins, franchise de MLB.