Le secrétaire général de la FIFA, Michel Zen-Ruffinen, a été privé du contrôle financier de l’organisation.

Le porte-parole de la FIFA Andreas Herren a confirmé que les huit membres du comité d’urgence de la FIFA avaient interdit à Zen-Ruffinen de s’exprimer devant la presse sous peine de sanctions disciplinaires. Désormais, le directeur financier de l’organisation, Urs Linsi, ne s’adressera plus à Zen-Ruffinen mais au vice-président Julio Grondona (partisan de Sepp Blatter).