Interrogé dans les colonnes du 10Sport, Pierre Ménès a affirmé n’avoir aucun souci avec Jean-Michel Aulas, avait qui il a eu un débat animé concernant Bafétimbi Gomis au début de la saison. Je n’ai pas de problèmes avec Jean-Michel Aulas. Assez régulièrement on se met une peignée mais c’est vraiment quelqu’un que j’apprécie… Même s’il a des défauts. Alors oui il est de mauvaise foi, il est despotique, il se trompe parfois mais il a bâtit de toute pièce un club extraordinaire, qui même dans des conditions économiques difficiles, arrive encore à avoir de beaux résultats. J’ai toujours plaisir à le voir. Mais quand ce que je dis ne sert pas ses intérêts, on se chiffonne. Ça fait du buzz mais c’est tout. Je ne suis absolument pas fâché avec lui, c’est certain, a expliqué le consultant du Canal Football Club.

La donne est différente concernant Patrice Evra. En revanche, si demain Patrice Evra vient sur le plateau du CFC, s’il ne m’a pas fait ses excuses avant, je ne serai pas sur le plateau !, a affirmé Ménès, attaqué par le latéral gauche de l’équipe de France dans une interview violente accordée à Téléfoot. Le journaliste a ironisé sur la vidéo où il effectue 8 jongles pour répondre aux critiques du joueur. Je ne voulais vraiment pas le faire au départ. Mais quand il y a eu un groupe sur Facebook qui a réuni 250 000 personnes en deux jours, j’ai commencé à y songer. (…) Près de 2 millions de personnes ont vu la vidéo sur Internet et c’était l’info la plus lue sur L’Équipe.fr ce jour-là. Mais ça n’a pas de sens, c’est même carrément flippant, tu te dis : ‘Ils n’ont que ça à foutre les gens ?’. Mais à l’arrivée, c’est vrai que ça m’a servi, a-t-il ajouté à ce sujet.