Le fonds souverain émirati Dubai International Capital (DIC) est en discussions avec les propriétaires américains de Liverpool en vue d’un rachat du club anglais. Il n’y a pas de secret sur le fait que nous sommes en discussions avec les actuels propriétaires, a déclaré le directeur-général de DIC, Sameer al-Ansari sur la chaîne britannique Skysports. Ce n’est pas facile parce que les propriétaires vivent au pays des rêves en ce qui concerne l’évaluation du club, a-t-il poursuivi avant d’ajouter que l’un d’eux était en train de sortir du pays des rêves.

Cette offre de rachat, de l’ordre de 400 millions de livres (522 millions d’euros), permettrait à Tom Hicks et George Gillet d’engranger un bénéfice de 25 millions de livres chacun, selon le Liverpool Echo.

L’an passé, DIC avait été battu sur le fil par Tom Hicks et George Gillett pour la reprise du club. Mais les difficultés financières des Américains, qui ont dû renégocier leur prêt pour l’acquisition du club, a récemment relancé l’intérêt des Emiratis.